Le Monde du Droit : Création du Mastère Office manager Secrétaire général

Le Monde du Droit : Création du Mastère Office manager Secrétaire général

Article publié le 2 février 2018.

L’association Com’SG et l’Ecole HEAD associent leurs forces pour créer le premier diplôme destiné aux

Offices managers et secrétaires généraux de structures juridiques. Pour en savoir plus, Le Monde

du Droit a rencontré la présidente de COM’SG, la directrice des Etudes d’HEAD, un avocat intervenant

dans ce diplôme et une candidate à cette formation.

Pourquoi la création de ce diplôme ?

Réponse d’Angéla Trivisonno, présidente de COM’sg et de Madame Andrée Figueira Franca, membre du

Bureau de COM’sg :

Le Cercle COM’sg rassemble les Office Managers, Secrétaires Généraux et Directeurs Généraux des cabinets

d’avocats et a pour vocation d’être un espace d’échange et de partage de l’expérience. Il permet aux membres de

travailler ensemble sur des problématiques et projets communs, afin d’accompagner leurs structures dans les

meilleures conditions, face à l’évolution constante de la législation et des nouvelles technologies.

Existant depuis plus de 12 ans, COM’sg s’est enrichie peu à peu de l’expérience professionnelle de ses

membres. Ayant fait le constat que la fonction s’est de plus en plus professionnalisée, COM’sg a décidé de

cofonder le Master OMSG avec l’école des Hautes Etudes Appliquées du Droit, afin d’aider les office managers

actuels et futurs à maitriser les connaissances et aptitudes fondamentales à ce métier. Il est donc temps d’aller

plus loin et d’optimiser ce savoir-faire, d’harmoniser l’exercice de ce métier et les compétences qui en sont

attendues.

Afin de pouvoir exercer ses fonctions et être force de proposition auprès de la Direction, l’Office Manager doit

acquérir :

– une méthodologie de travail et notamment de bonnes bases en gestion de projet ;

– des connaissances juridiques et techniques consolidées ;

– des compétences cognitives, relationnelles et technologiques.

Ce nouveau master élargira leurs connaissances dans des domaines clés tels que le management des salariés, le

droit social, la comptabilité/finance, la gestion de projet, la communication, le Système d’Information, la gestion

des contrats. COM’sg a visé l’excellence en concevant ce diplôme avec l’école HEAD, laquelle fait intervenir

divers professionnels reconnus pour leur expertise, dont des docteurs en droit, avocats, consultants et Secrétaires

Généraux apportant également leur témoignage et connaissance du métier.

lemondedudroit.fr/interviews/55936-creation-mastere-office-manager-secretaire-generalassociation-

comsg-ecole-head.html

Pourquoi l’école HEAD est particulièrement adaptée pour dispenser le programme à

l’attention des office managers des structures juridiques ?

Réponse d’Aubépine Meunié, directrice des études de l’Ecole HEAD

L’Ecole HEAD est une école de droit conçue par des professionnels du droit pour former les professionnels du

droit dans tous les secteurs. Or, le secrétaire général ou l’office manager exerce son métier au coeur des cabinets

d’avocats notamment. Parce qu’il travaille environné de professionnels du droit, la conception de programme à

l’attention des office manager rentre pleinement dans le projet pédagogique d’HEAD.

De plus, l’Ecole est convaincue qu’un juriste, quelle que soit la profession exercée, doit être formé de manière

pluridisciplinaire pour être à même de comprendre les besoins de ses clients qui dépassent très largement les

questions de droit posées. C’est pourquoi, tous les programmes conçus au sein de l’école HEAD sont

transversaux par nature et allient le droit et les matières plus économiques et financières, sans oublier celles qui

concernent davantage le management. Or, cette pluridisciplinarité qui définit la pédagogie d’HEAD est la

principale caractéristique du métier d’office manager ou de secrétaire général. C’est pourquoi l’Ecole était la

mieux placée pour construire un programme adapté au caractère protéiforme du métier d’office manager. Pour

la première fois, une formation permet l’apprentissage des multiples compétences qui caractérisent cette

profession : elles touchent au droit social et GRH, à la finance, au marketing et à la communication sans oublier

le domaine des nouvelles technologies.

Pour finir, l’école HEAD privilégie l’enseignement à deux voix qui permet aux stagiaires d’apprendre une

compétence transmise par deux personnes qui n’exercent pas la même profession. Elles vont présenter le même

contenu avec une approche qui leur est propre.

Le programme pour les Office managers et Secrétaire généraux a été conçu dans cette dynamique. Les modules

sont enseignés à la fois par des professionnels de la matière (avocats, financiers, marketeurs…) et des secrétaires

généraux en poste. Tous les modules permettent d’apprendre de nouvelles compétences en tenant compte de la

réalité du métier. Cette méthode pédagogique qui repose sur une diversité d’enseignants est extrêmement riche

d’apprentissage pour les stagiaires qui comprennent aisément les applications pratiques des différents cours.

Me Thibaut Bonnemye, pourriez-vous nous présenter la formation que vous proposez dans

ce master ?

Le module « pratique des relations individuelles et collectives de travail » a pour objectif de permettre aux

participants de mieux appréhender les relations employeurs / salariés ainsi que la gestion des représentants du

personnel. Il se décompose ainsi en 2 parties, l’une orientée sur la gestion de la relation de travail (rédaction de

contrats, suivi de la relation de travail, disciplinaire, vie privée, santé du salarié, rupture du contrat de travail…)

et l’autre orientée sur la gestion collective de travail (les institutions représentatives du personnel, les syndicats,

les conventions et accords collectifs…)

Quels pourraient être les avantages des participants à suivre ce module? Autrement dit,

quelle pourrait être la valeur ajoutée, en tenant compte de votre regard de professionnel?

Ce module permet avant tout d’adopter les bons réflexes pratiques et juridiques. Au delà des connaissances qui

seront transmises, l’idée étant que le droit n’est pas figé et continuera à évoluer, pour autant, les conseils liés à la

gestion des relations de travail doivent pouvoir s’adapter quelque soient les règles applicables. Il s’agit donc

d’acquérir des réflexes juridiques, une manière d’appréhender des notions juridiques, une rigueur fondamentale.

Il convient aussi de savoir se protéger en terme de responsabilité et prendre conscience des enjeux pour chaque

partie et des risques de chaque décision.

Là où souvent les cours servent surtout à déterminer ce que chaque partie a le droit ou non de faire il convient

plutôt de déterminer quelles conséquences de tel ou tel acte, quel risque pratique.

Enfin Mme Stéphanie Kech, candidate au Master, explique les raisons pour lesquelles elle

désire suivre ces enseignements :

Lorsque j’ai été recrutée en 2011 par le cabinet d’avocats BWG ASSOCIES au poste de comptable unique, je

venais d’un cabinet d’expertise comptable. Responsable d’un portefeuille de structures d’avocats de toutes

tailles, j’ai été sensibilisée aux besoins multiples de leur gouvernance. J’avais l’intention de prendre cette

« fonction support » dans toute sa dimension.

La croissance même du cabinet, aujourd’hui leader dans sa matière et dont l’effectif a doublé, a largement nourri

cette intention. Les contraintes de l’environnement (législatives, concurrentielles, managériales, la gestion des

ressources humaines et technologiques…) ont diversifié mon activité quotidienne. Je peux me positionner

désormais comme véritable partenaire des associés de mon cabinet. Ma fonction d’office manager a pris toute sa

mesure. Mais les sujets à traiter requièrent de plus en plus d’expertise. Je souhaite renforcer cette dernière grâce

à une formation spécifique. Le module MASTERE OFFICE MANAGER – SECRETAIRE GENERAL créé en

partenariat avec HEAD et COM’sg (dont je suis membre depuis 2012) répond parfaitement à ce besoin.

Conclusion

Il n’est pas courant de voir naître des formations consacrées aux fonctions supports de professions juridiques. Ce

Mastère ouvre un large champ dans une démarche pionnière. La transformation numérique à l’oeuvre dans le

monde du droit imposera par la suite à d’autres fonctions supports de s’inspirer de cette initiative. Les

inscriptions de la première promotion de ce Mastère seront closes le 25 février 2018. Pour avoir plus

d’informations et obtenir son dossier d’inscription, consultez les pages consacrées à la présentation du diplôme à

l’adresse Internet suivante

www.ecolehead.fr/FORMATION-CONTINUE/Mastere-Office-Manager-Secretaire-General-par-COM-SG

Propos recueillis avec la collaboration de Jean Gasnault, La Loi des Ours

 

linkedin arrow arrow-back play clock tool search resources relations organisation marketing pin screen glasses forum finances document communication administration